DIJON

17ème congrès

20 - 23 mai 2014

Site bilan d'activité
3 ans avec l’Ugict-CGT

Rapport « Bilan d’activité »  17ème congrès UGICT-CGT
Jean Luc Molins présente le bilan d’activité de L’Ugict qui revêt pour ce 17e congrès une forme inédite, signe de la volonté de transformation de notre syndicalisme spécifique et  solidaire.
Pour commencer, je voudrais indiquer que le travail que je suis chargé de présenter à ce congrès est le fruit d’un travail collectif qui a associé les membres de la commission « Bilan d’activité », les camarades responsables des différents pôles et collectifs de travail, ainsi que le secteur communication de l’UGICT. Le document papier que vous avez eu dans vos pochettes de congressistes, ainsi que le document version électronique qui est en ligne sur le site internet, sont le résultat de ce travail collectif fructueux, qui nous a permis de pouvoir vous présenter un bilan du 16ème mandat de l’UGICT-CGT sous une forme totalement inédite.
Cette forme du bilan, plus ludique que d’habitude, a eu pour but de faciliter l’appropriation individuelle et collective. En mettant en relief dans la chronologie les évènements marquants durant le mandat, cette présentation du bilan d’activité facilite l’appropriation des axes forts de notre activité tout en rendant compte de la mise en œuvre des orientations arrêtées au XVIème Congrès de l’UGICT-CGT.
Au total nous passons d’un format d’une dizaine de pages contenant essentiellement du texte, à un nouveau format plus ludique et illustré de 35 pages. Le résultat c’est  plus de texte et d’illustration.
« La forme, c’est le fond qui remonte à la surface », a écrit Victor Hugo.
Cette forme innovante de présentation d’un bilan d’activité pour un mandat syndical est aussi le reflet de la recherche d’un nouveau style et d’une nouvelle façon de mener l’activité spécifique suite au dernier congrès de l’UGICT-CGT.  A savoir, la conjugaison de l’innovation, de la formation, de la mise en place de nouveaux outils au service de notre activité syndicale.
Innovation, comme tout ce qui a été produit en matière de communication au service du développement de l’activité syndicale de terrain.
Formation, avec la mise en place de nouvelles offres de formation syndicale pour répondre aux besoins de l’activité militante.
Mise en place d’outils nouveaux, comme le kit UGICT de représentativité qui concentre l’ensemble des outils nécessaires à la mise en œuvre ou au déploiement de l’activité spécifique en territoire.
Nous avons travaillé à donner encore plus de sens à l’activité spécifique UGICT-CGT en direction des ingés, cadres et techs, mais aussi à une meilleure prise en compte dans la CGT.
Oui, nous avons toutes et tous travaillé, comme l’avait décidé son 16ème Congrès, à inscrire l’UGICT-CGT comme la « référence syndicale » pour les ICTAM.
Au regard des résolutions qui avaient été adoptées le document « Bilan d’activité » pointe de manière précise nos réussites comme nos insuffisances. C’était son objectif pour aider à la préparation de notre congrès.
C’est d’abord à l’aune de ce que nous avons pu changer et des avancées obtenues pour les salariés que nous devons évaluer notre activité.
Nous avons cherché à être une UGICT-CGT utile : qui a réussi à obtenir des avancées avec une loi en cours d’adoption contenant de nouveaux droits pour les stagiaires et un meilleur encadrement des stages ;  à mettre en lumière nos propositions pour atteindre l’objectif d’égalité femme / homme, et à obtenir l’obligation de la mesure et de la suppression ce qui jusque-là constituait un angle mort, les écarts salariaux cumulés sur l’ensemble de la carrière professionnelle ; à gagner une meilleure reconnaissance du doctorat suite à une bataille lancée depuis 2004 avec une pétition pour la reconnaissance du doctorat dans les conventions collectives. La loi de juillet 2013 sur l’enseignement supérieur et la recherche précise que les conventions collectives devront reconnaître le doctorat d’ici à 2016. A encadrer le portage salarial prévu initialement pour dérèglementer le travail des salariés impactés, en limitant son utilisation et en garantissant un niveau de droit pour les salariés tel qu’il est devenu inopérant pour les employeurs … Une UGICT-CGT utile qui permet de mener les grands combats d’opinion comme pour la prise en compte des années d’études ou pour l’encadrement des forfaits en jours. Une UGICT-CGT utile qui a défriché de nouveaux sujets comme la fonction DRH, apparaissant sur des thématiques inédites aux yeux de beaucoup.

Le bilan du mandat met également en évidence une UGICT-CGT qui gagnerait à être plus accessible. Nous avons décidé de placer l’organisation de l’activité spécifique au centre de son déploiement, pour mieux rayonner sur l’ensemble des ICTAM. Nous sommes 2ème organisation syndicale pour l’encadrement suite à la publication par le ministère du travail de la première mesure de la représentativité en mars 2013. L’UGICT-CGT est confortée dans sa légitimité pour exprimer et porter les aspirations des ICTAM. C’est un point d’appui et nous pouvons nous en féliciter. Nous avons maintenant vocation à disputer la 1ère place dans l’encadrement, ce sera la meilleure façon de contribuer à l’enjeu que la CGT conserve sa  1ère place d’organisation syndicale française. Notons au passage de plusieurs résultats d’élections professionnelles récentes ne sont pas favorables et nécessitent de réagir.   Pour cela, même si nous avons réussi à redynamiser le fonctionnement de certaines Commissions Départementales, le travail à accomplir pour mieux organiser l’activité spécifique en proximité reste très important, car beaucoup trop limité. Cela reste un enjeu clef pour l’avenir qui nécessite de prendre des dispositions concrètes, ainsi qu’une meilleure prise en compte par toutes les structures.
Enfin est apparue une UGICT-CGT solidaire : qui agit contre l’éclatement des liens sociaux, et qui œuvre pour le rassemblement du monde du travail. Comme l’a montré récemment notre intervention syndicale sur l’assurance chômage où nous avons refusé la double peine pour nos catégories et les oppositions entre salarié-e-s, qui exonèrent le patronat et le capital de leurs responsabilités et de toute contribution. Le choix du syndicalisme spécifique c’est de créer les conditions de convergences pour réunifier le salariat. C’est affirmer notre choix pour un syndicalisme de solidarité entre toutes les composantes du salariat. C’est la garantie de l’efficacité pour œuvrer au grand rassemblement nécessaire pour réaliser notre objectif de transformation sociale.
Bien que nous ayons franchi durant le mandat les 80 000 adhérents et que nous soyons la 2ème organisation dans l’encadrement devant la CFE-CGC, notre marge de progression demeure énorme ! A la fois sur l’aspect comptable, en nombre d’adhérents potentiels qui restent à conquérir, et à la fois sur le champ revendicatif, vu la richesse de nos propositions et la quasi absence de nos concurrents directs sur ce terrain revendicatif. Notre démarche syndicale, qui consiste à apporter des débouchés et des réponses syndicales à partir du vécu au travail et des conditions d’exercice professionnel, est gagnante lorsqu’elle est déclinée au plus près des ICTAM. Cela montre que nous avons tout à gagner à être plus opérationnel et plus réactif sur chaque chantier revendicatif.
Notre progression en matière de communication et d’outils mis à disposition pour mener l’activité syndicale de proximité, conjuguée à un meilleur maillage de notre organisation ouvrirait un champ des possibles immense.
Gageons que dans le prolongement du rapport introductif à ce 17ème Congrès de MJK, les choix d’orientation qui découleront des débats et qui seront arrêtés par les congressistes poursuivront cet élan qu’a su insuffler notre 16ème congrès en donnant encore plus de visibilité et de lisibilité à notre syndicalisme spécifique.

Pas de commentaires

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser le langage HTML suivant : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.